Pourquoi les banques en ligne sont-elles moins chères que les banques traditionnelles

Depuis quelques années, les banques en ligne sont rentrées dans le paysage bancaire. Elles livrent désormais une concurrence farouche aux banques traditionnelles en proposant des services dématérialisés, ainsi qu’une énorme flexibilité à leurs nouveaux clients. Mais la principale raison pour laquelle les français optent pour les banques virtuelles est beaucoup plus triviale. En effet, ce sont surtout leurs frais bancaires pratiquement inexistants qui vont faire la différence.

Mais pourquoi les banques en ligne sont-elles moins chères que les banques traditionnelles ? Et cela cache-t-il quelque chose ? Réponse dans cet article.

Ce n’est pas un mythe : les banques en ligne sont bien moins chères

Avant de commencer à chercher à comprendre le pourquoi du comment : l’accessibilité des banques en ligne est-elle un mythe ou une réalité ? Et bien si on compare scrupuleusement les frais bancaires imposées par les banques virtuelles et les établissements classiques, force est de constater que les premières sont bel et bien moins chères. Qu’il s’agisse des cotisations de carte bleue, les frais de tenue de compte ou les frais d’intervention en cas d’incident de paiement…. tous ces coûts sont bien moins importants dans une banque en ligne. Pire, ils sont parfois même nuls !

Pourquoi les banques en ligne sont moins chères que les banques classiques ?

Vous n’êtes d’ailleurs pas obligé de vous en tenir à notre parole. En effet, de nombreuses études ont prouvé que les banques en ligne sont bien plus accessibles. C’est le cas de l’enquête annuelle menée par le CLCV (pour Consommation, Logement et Cadre de vie) qui a comparé les tarifs et leurs hausse en fonction de 3 profils différents.

Résultat : pour un petit consommateur, un compte courant dans une banque traditionnelle coûtera en moyenne 71 euros par an. Contre seulement 8,5 euros dans une banque en ligne ! Les écarts sont encore plus impressionnants pour les gros comptes. En effet, les frais bancaires d’un établissement physique seront de plus de 200 euros. Alors que dans une banque virtuelle, ils ne dépasseront pas les 43 euros annuels.

Donc plus vos besoins bancaires sont importants, plus l’écart se creuse. Raison de plus pour vous tourner vers une banque en ligne qui ne vous factuerera même pas certaines opérations, pourtant gourmandes dans les établissements classiques. La plus accessible reste à ce jour Boursorama Banque.

Des services 100 % gratuits

Si les banques en ligne sont moins chères, c’est aussi et surtout qu’elles proposent certains services bancaires et opérations gratuitement. Mais aussi qu’elles distribuent des primes de bienvenue pour attirer les nouveaux clients. Selon le compte que vous allez ouvrir, et la banque que vous allez choisir, elles peuvent s’élever entre 80 et 160 euros, qui seront versés sur votre compte dès son activation.

Outre les services gratuits qui sont déjà proposés par les banques classiques (car cela leur est imposé par la loi), les banques à distances vous permettent par exemple de disposer sans frais de :

  • l’ouverture de votre compte ;
  • l’octroi d’une carte bancaire ;
  • les retraits et paiements hors zone euros, etc.

Attention car cette gratuité est le plus souvent conditionnée à vos revenus mensuels. Mais nous reviendrons la dessus par la suite.

Voici pourquoi les banques en ligne sont moins chères !

Alors pourquoi les banques en ligne sont-elles moins chères ? Et comment expliquer une telle différence. Cela s’explique très simplement par un fonctionnement beaucoup moins gourmand financièrement, du fait de leur dématérialisation. Mais revenons plus précisément sur les atouts des banques virtuelles.

Des coûts de fonctionnement moindres

Si les frais bancaires sont moins importants dans une banque en ligne, c’est principalement en raison de leur fonctionnement. En effet, sans agences physiques dont elles devraient payer les loyers et entretenir, les banques à distance peuvent considérablement baisser leurs frais. Les coûts en personnel sont aussi nettement moins importants, ce qui peut être logiquement répercuté sur les tarifs. Et bénéficier aux clients.

Elles ne sont pas encore rentables

La particularité des banques en ligne, et ce qui explique qu’elles proposent des coûts aussi bas, c’est aussi tout simplement parce qu’elles ne sont toujours pas rentables. Ces dernières années, elles ont même perdu des sommes considérables (on parle de 80 millions d’euros pour Fortuneo). En effet, il est fort possible que dans un avenir proche, les grilles tarifaires des banques virtuelles et physiques soient de plus en plus similaires.

Frais bancaires : pourquoi choisir une banque en ligne ?

Les banques en ligne continuent de pratiquer ces prix tout simplement pour attirer de nouveaux clients. Car si elles sont très attractives sur ce plan, la grande majorité des français restent attachés aux banques classiques. Cette constante permet de gagner leur confiance, même si les clients ne sont pas dupes et savent qu’une augmentation ne saurait tarder.

Elles dépendent des banques classiques

Il faut aussi comprendre que si les banques en ligne peuvent se permettre de ne pas être rentables, c’est parce qu’elles dépendent de gros groupes bancaires, qui investissent dans cette banque du futur. Qu’elles aient été rachetées, ou tout bonnement créé par des banques traditionnelles comme la Société Générale pour Boursorama ou encore la BNP Paribas pour Hello Bank, cette situation leur permet de réinjecter des fonds pour équilibrer les pertes monumentales qu’elles essuient chaque années. Et ainsi ne pas craindre la faillite.

D’ailleurs, cette filiation est aussi ce qui permet de donner une aura de fiabilité et de sécurité aux banques en ligne. Et qui convainc de nombreux français de se tourner vers un banquier virtuel. Sans oublier qu’ils peuvent profiter du meilleur des deux mondes : avec la flexibilité d’une banque dématérialisée et le support physique d’un réseau d’agences dans toute la France.

Attention quand même aux conditions d’entrée !

Vous l’aurez compris, cette différence de tarif cachent deux réalités :

  • non seulement les frais bancaires des banques en ligne risquent d’augmenter très prochainement (pour leur permettre de devenir rentable) ;
  • mais la gratuité de certains frais est conditionnée par des revenus minimum.

En effet, pour recevoir une carte gratuite, et bénéficier des nombreux autres avantages des banques en ligne sans frais, vous allez devoir justifier de revenus mensuels minimums, qui seront plus ou moins important selon la CB que vous souhaitez obtenir, et la banque virtuelle que vous allez choisir.

Par exemple, une Visa Classic gratuite chez Hello Bank ne sera proposée qu’aux français touchant au moins 1 000 euros par mois. Chez Fortuneo, ce sera 1 200 nets mensuels. Et si vous souhaitez recevoir une carte haut de gamme (Visa Premier), vous devrez pouvoir justifier d’un salaire de 1 600 euros nets par mois chez Hello Bank. Le seul moyen de contourner cette restriction est de disposer d’une épargne conséquente (entre 5 000 et 10 000 euros).

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *